Loïck Pichon

Maitrise en génie des procédés
Université du Québec à Trois-Rivières
Participe à 1 Session

Etudiant français actuellement en maîtrise, Loïck a intégré l’Ecole Supérieure de Chimie Organique et Minérale de Compiègne (France) à la suite de son baccalauréat. C’est à partir de sa quatrième année qu’il s’est orienté vers une option en génie des procédés, avec la volonté de travailler dans le domaine de la transition énergétique. Ayant le désir d’effectuer sa dernière année d’ingénieur à l’étranger, c’est après réflexion qu’il a décidé de déposer sa candidature pour effectuer un échange universitaire en bi-diplomation à l’Université du Québec de Trois-Rivières. Ainsi, il a intégré le programme de maîtrise en sciences et génie des matériaux lignocellulosiques. C’est dans ce contexte qu’il a été amené à développer un projet en lien avec les bioénergies, à savoir la modification de biohuiles pyrolytiques, lui permettant de concilier applications industrielles et transition écologique. La biomasse utilisée étant issue de résidus forestiers, cela n’est pas sans lui rappeler son enfance passé dans les montagnes du Jura, où le travail du bois est très présent.

Sessions auxquelles Loïck Pichon participe

mercredi 6 février, 2019

Fuseau horaire: EST/Eastern Time (US & Canada)
2:15 PM
2:15 PM
Concours étudiant 1 heure 30 minutes, 2:15 PM - 3:45 PM , Inscription req.

Hôtel Château Laurier Québec - Abraham-Martin

Viviane Aubin, Polytechnique Montréal (Participant.e)

Gabrielle Beaudry, Polytechnique Montréal (Participant.e)

Jon Lefaivre, Université Laval (Participant.e)

Jay Olson, McGill University (Participant.e)

Loïck Pichon, Université du Québec à Trois-Rivières (Participant.e)

Jean-François Dufault, Université de Sherbrooke (Participant.e)

Ayaovi Locoh, Université Laval (Participant.e)

Souhila Cherfi, Université du Québec à Montréal (Participant.e)

Marianne Pedinotti-Castelle, Université de Sherbrooke (Participant.e)

Valéry J. Bouchard, École de Technologies Supérieures (ÉTS) (Participant.e)

Noémie Chagnon-Lessard, Université Laval (Participant.e)

Mafalda Miranda, Institut national de la recherche scientifique (INRS) (Participant.e)