Noémie Chagnon-Lessard

Étudiante au doctorat en génie mécanique
Université Laval
Participe à 1 Session

Noémie Chagnon-Lessard, ing. jr, est étudiante au doctorat en génie mécanique à l'Université Laval. Fortement intéressée par le domaine de l'énergie, elle a complété un baccalauréat en génie physique en 2014 au cours duquel elle s’est découvert une passion pour la thermodynamique. Elle s’est donc orientée par la suite vers une maîtrise sur la modélisation et l’optimisation des centrales géothermiques, un projet s’inscrivant dans une initiative de recherche multidisciplinaire en collaboration avec Hydro-Québec. Le projet s'avérant de grande ampleur, elle a effectué un passage accéléré au doctorat en 2016 pour continuer ses recherches sur cette thématique. À l'été 2017, elle a réalisé un stage à l'University of Bath (UK) portant sur de nouvelles technologies de récupération de la chaleur des gaz d'échappement grâce à une bourse du jubilé de la reine Elizabeth II. Les travaux de Noémie ont été primés à diverses reprises, notamment à la Conférence Femmes en Physique Canada 2018. Elle compte terminer son doctorat au printemps prochain.

Sessions auxquelles Noémie Chagnon-Lessard participe

mercredi 6 février, 2019

Fuseau horaire: EST/Eastern Time (US & Canada)
2:15 PM
2:15 PM
Concours étudiant 1 heure 30 minutes, 2:15 PM - 3:45 PM , Inscription req.

Hôtel Château Laurier Québec - Abraham-Martin

Viviane Aubin, Polytechnique Montréal (Participant.e)

Gabrielle Beaudry, Polytechnique Montréal (Participant.e)

Jon Lefaivre, Université Laval (Participant.e)

Jay Olson, McGill University (Participant.e)

Loïck Pichon, Université du Québec à Trois-Rivières (Participant.e)

Jean-François Dufault, Université de Sherbrooke (Participant.e)

Ayaovi Locoh, Université Laval (Participant.e)

Souhila Cherfi, Université du Québec à Montréal (Participant.e)

Marianne Pedinotti-Castelle, Université de Sherbrooke (Participant.e)

Valéry J. Bouchard, École de Technologies Supérieures (ÉTS) (Participant.e)

Noémie Chagnon-Lessard, Université Laval (Participant.e)

Mafalda Miranda, Institut national de la recherche scientifique (INRS) (Participant.e)